Beau Plan à l'ère du numérique

Beau Plan à l’ère du numérique

Un vent de changement souffle sur Beau Plan ! Portée par le groupe Terra, la Smart City a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des habitants et employés de Beau Plan. Tout en restant à taille humaine, elle se développe par le biais d’infrastructures modernes.

Dans un contexte global en constante évolution, tant sur le plan démographique que technologique, l’agilité et l’adaptation sont les clés du progrès. La pandémie que nous traversons depuis 2020 nous l’a bien démontré ! Elle a entraîné dans son sillage un réel besoin de se réinventer et de s’adapter à cette technologie, aujourd’hui omniprésente dans notre quotidien. Cependant, « Terra n’a pas attendu la pandémie ou les développements de la Smart City de Beau Plan pour s’adapter aux nouvelles technologies », souligne Emeric Vigier de Latour, Communications Manager du groupe Terra. « Nous adapter progressivement et continuellement aux nouvelles réalités du marché fait partie de notre ADN. C’est essentiel
pour rester innovants. »

Ainsi, un ensemble d’actions visant à transformer certains processus traditionnels, outils ou professions par le biais de technologies numériques, a été progressivement instauré pour s’adapter aux différents challenges du marché et rendre les clusters du groupe Terra plus performants.

Grays travaille depuis plusieurs années déjà sur la numérisation de ses opérations afin d’assurer la continuité de ses services. Notamment avec la mise en place d’une plateforme e-commerce intégrée à un service de livraison à domicile. Rendant ainsi ses produits accessibles à sa clientèle en quelques clics, des incontournables Savanah aux cosmétiques, en passant par les produits alimentaires.

Le restaurant et le musée de l’Aventure du Sucre ont été directement touchés par la fermeture des frontières. Avec le tourisme en berne, il a fallu s’adapter et trouver des solutions créatives pour perdurer. La dématérialisation des données s’avérant de plus en plus nécessaire,
l’Aventure du Sucre a procédé à une digitalisation de ses contenus. Le concept de #MardiCulture voit rapidement le jour sur sa page Facebook, dès le début du premier confinement. À travers des vidéos informatives sur l’histoire du pays et celle du sucre, le musée vise à démocratiser la connaissance de notre patrimoine historique, tout en positionnant mieux l’Aventure du Sucre sur le marché à long terme.

Pouvoir retrouver et partager aisément ses documents avec un public externe, mais aussi en interne, est essentiel. D’autant plus à distance ! Ainsi, la mise en place de la suite Microsoft Office 365 qui permet de gérer tous les fichiers, les ressources, la productivité et le travail collaboratif sur une seule interface, s’est avérée essentielle au moment d’assurer la continuité des opérations lors du confinement.

Concernant les activités agricoles et industrielles du groupe, l’usine est aujourd’hui automatisée à plus de deux tiers des opérations, ce qui lui permet d’atteindre un réel degré d’efficience en termes de coût et de gain de temps. Dans les champs, après l’automatisation de la coupe, la plantation suit le même processus. Sur les tracteurs équipés de GPS, il suffit d’un contrôleur et d’un conducteur pour distribuer les sections de canne le long de trajets préalablement définis par GPS. Ce processus permet d’optimiser autant la plantation que la récolte qui en suivra.

Un autre aspect novateur est l’agriculture de précision, mise en place avec le soutien d’un logiciel qui sert à collecter des données par champ : qualité de la terre, taux d’humidification, présence en phosphate ou en fer… Leur analyse aidera à calculer la juste quantité d’engrais ou de pesticides à utiliser, avec à terme une économie potentielle de près de 60 % sur ces produits. Enfin, l’analyse des champs par drone permet d’identifier très précisément les zones atteintes par les plantes envahissantes et d’effectuer un nettoyage précis, pour un gain en temps et en ressources.

Le groupe s’engage donc progressivement dans une stratégie basée sur la diversification et la durabilité afin de s’adapter aux défis de notre époque. Comme abordé lors de la conférence axée sur le thème « The future of work @ Terra », animée par trois professionnels de divers secteurs, à savoir Geeta Dhami, Recruitment & HR Specialist, Nicolas Dalais, architecte et urban designer, et Marc Israel, expert des technologies de l’information, des évolutions dans le milieu professionnel sont déjà en action pour plus d’efficience. Parmi les leviers principaux pour y répondre, la mobilité et la technologie sont déterminantes.

Beau Plan à l'ère du numérique

Portée par le groupe Terra, la Smart City a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des habitants et employés de Beau Plan.

juillet 22, 2021